mise-en-oeuvreTous les Responsables chantiers sont formés pour des technologies telles que :

  • Soudage oxyacétylénique selon ATG B540.9
  • Brasage capillaire fort sur tube cuivre
  • Sertissage cuivre

L’électro-soudage, polyfusion ou soudure dans l’emboîture

La caractéristique principale des matériaux thermoplastiques, est la possibilité d’obtenir des liens moléculaires à travers le processus appelé polyfusion ou soudure dans l’emboîture. Ce processus se réalise grâce à l’utilisation d’éléments chauffants.

La température optimale pour la soudure est 260°C ( 5). La soudure est réalisée grâce à un système dénommé « par poche ». De cette manière les tuyaux et les raccords sont unis les uns contre les autres par superposition. Le réchauffement des extrémités des tuyaux et de la poche des raccords, se fait grâce à un élément chauffant équipé de douille et de mandrin.

Le sertissage cuivre, acier, inox, PER

Pistolet de sertisage
Cette technologie se base sur des raccords dont l’assemblage avec les tubes en cuivre ou en acier inoxydable, est réalisée par sertissage à l’aide d’un outil muni de mâchoires ou de chaînes de sertissage adaptables pour chacun des diamètres. La compression, lors du sertissage d’un joint disposé dans une gorge, assure l’étanchéité de l’assemblage.

 

Les raccords de différents diamètres comportent également une bague dentée d’accrochage du tube. Les assemblages ne peuvent être réalisés qu’avec des outils possédant l’agrément (DTU).

  • Application en chauffage solaire sans changement du joint torique. 
  • Installations de réseaux d’eau chaude et froide, sanitaire et chauffage (radiateur et plancher chauffant) 
  • Le sertissage évite tout danger d’incendie sur les sites à risques (hôpitaux, sites industriels, chimiques et pétroliers,
  • sites commerciaux, chantiers naval, …)

  

image5              image3

 

104 avenue Albert 1er 60140 LIANCOURT Tél. : 03.44.73.06.44
© Entreprise Vigreux 2012